Pouvoir s’inscrire dans le cycle du vivant
avec la terramation

La terramation est un mode de sépulture inspiré du cycle de la nature et permettant de transformer en quelques mois un corps humains en humus sain et fertile. Cette alternative funéraire régénérative est légalisée dans plusieurs Etats des USA et au stade d’émergence dans plusieurs pays européens.

Notre association agit pour rendre la terramation accessible en France en menant des actions de plaidoyer et de recherche, notamment grâce à notre comité de chercheurs et d’experts.

Nos premiers travaux ont permis de mesurer une forte attente sociale en France. Nous travaillons actuellement à une meilleure compréhension de cette attente et à la conception d’une solution détaillée en nous inspirant des pratiques observées par ailleurs.

parce que la mort est source de vie

Depuis des centaines de millions d’années, le sol est le théâtre de la régénération de la vie sur Terre.

Sous l’action combinée des animaux, des bactéries et des champignons du sol, les matières organiques se décomposent pour créer, entretenir et modifier la couche supérieur du sol : l’humus.

La capacité d’échange naturelle d’un humus ainsi que sa décomposition lente délivrent aux racines des plantes de l’azote, du phosphore et tous les éléments nutritifs indispensables à la croissance des végétaux.

Et si nous nous inspirions de ce cycle naturel pour inventer une pratique funéraire belle, durable, poétique ?

comment fonctionne la terramation ?

1. Installation

Le corps du défunt est déposé sur un lit végétal contenant les éléments naturels  nécessaires à sa bonne décomposition.

2. Transformation

Sous l’action des micro-organismes naturellement présent dans le corps et dans le lit végétal, la transformation en humus se fait de manière douce et sûre.

3. Régénération

Au bout de quelques mois, l’humus ainsi généré permet de nourrir un arbre, support vivant de mémoire, au sein d’une forêt mémorielle.

rendre la terramation
accessible en france, c’est …

régénérer la vie sur terre

Les pratiques actuelles extraient l’humain du cycle
du vivant au prix d’un coût environnemental important (émissions de CO2, pollution chimique et artificialisation des sols).

La terramation permettrait à l’inverse de stocker du carbone dans le sol et de générer de l’humus sain et fertile, source de vie.

donner du sens à la vie et à la mort

Dans un contexte de crise climatique et de la biodiversité, nous sommes de plus en plus nombreux à nous interroger sur l’impact de nos vies humaines sur l’ensemble du vivant.

L’inhumation et la crémation ne constitue pas une réponse satisfaisante pour beaucoup de français.

La terramation contribuerait à mieux à lutter contre l’eco-anxiété et l’eco-culpabilité, à appréhender l’événement mort et à faciliter le travail de deuil.

ouvrir de nouveaux imaginaires

Et si on cherchait à habiter le monde différemment ?

En tant que socle culturel majeur, les pratiques funéraires sont à la fois reflet et pilier des sociétés humaines.

La terramation contribuerait ainsi à imaginer d’autres manières d’être au monde, pour notre propre bien-être, celui des vivants non humains et celui des générations futures.

 

SOUTENEZ-nous !

Léguer un monde vivant et poétique,
c’est nécessaire, c’est beau et c’est possible !

En soutenant l’association Humo Sapiens, vous agissez concrètement
pour rendre la terramation accessible en France

Share This